22 novembre 2013

Rainbow Cake



Pour l’anniversaire de ma fille, j’ai réalisé 3 gâteaux différents, une grande première pour deux d’entre eux et une adaptation pour le troisième. Voici le premier : le Rainbow Cake. J’ai choisi de faire une garniture à base de mascarpone et une couverture chantilly pour un peu plus de légèreté par rapport à la traditionnelle crème au beurre dont raffolent les Américains.


Ingrédients :

Génoise (pour 6 fines génoises dans un moule de 26cm de diamètre. Pour des génoises plus épaisses, utiliser un moule [voire 2 pour alterner plus rapidement la cuisson] plus petit ou augmenter les doses).
  • 6 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 180 g de sucre
  • 180 g de farine
  • 1sachet de levure chimique
  • Colorants alimentaires en poudre (violet – bleu – vert – jaune – orange – rouge )
Garniture :
  •         500g de mascarpone
  •         400g de chocolat blanc de couverture

Couverture :
  •  40 cl de crème fleurette
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  •  (facultatif) 2 sachets de Chantifix


Décors (facultatif) :
·         Pâte à sucre






La génoise :
Préchauffer le four à 180°.
Préparer tous les ingrédients à l’avance.  Tamiser la farine et la levure ensembles à part.
Séparer les blancs des jaunes d'œufs,  monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Une fois fermes, ajouter le sucre et battez encore avant d'ajouter  les 6 jaunes, puis  le mélange farine-levure.
Quand le mélange est prêt, répartir l’appareil dans 6 bols avec la même contenance pour des génoises régulières.
Colorer chaque bol avec un peu de colorant (une petite pointe de couteau suffit amplement, mieux vaut rajouter ensuite selon l’intensité de la couleur que vous souhaitez obtenir).
 Verser dans le moule, laisser tomber quelques fois le moule sur une surface plane pour chasser les bulles d’air et enfourner immédiatement et surveiller la cuisson attentivement.  Mes génoises étant très fines, je les ai faites cuire que 7 min.
Laisser refroidir sur un papier sulfurisé posé sur une grille. Cela vous évitera d’avoir vos génoises collées à la grille !
Une fois refroidies, empiler les génoises en laissant bien un papier sulfurisé entre chaque couche.
Vous pouvez préparer les génoises la veille et les conserver emballées dans du film alimentaire.

Garniture :
Battre le mascarpone pour le détendre jusqu’à ce qu’il soit lisse et crémeux.
Ajouter le chocolat blanc que vous aurez au préalable fait fondre au bain marie.
Mélanger jusqu’à ce que l’appareil soit homogène.
Garnir chaque couche de génoise en les empilant, puis garnir le dessus et les côtés en égalisant les couches. Cercler éventuellement pour maintenir votre gâteau en place.
Conserver au frais au minimum quelques heures pour que la ganache soit saisie. Je l’ai préparé la veille et conservé au réfrigérateur jusqu’au lendemain lors de la préparation de la couverture.

Couverture :
Battre la crème jusqu’à ce qu’elle commence à prendre.
Ajouter le sucre glace, les grains de vanille et les sachets de Chantifix.
Continuer à battre jusqu’à ce que la crème chantilly soit ferme mais pas trop longtemps non plus sous peine d’obtenir du beurre ! Si votre crème devient jaune, c’est qu’elle est trop battue.

L’étaler sur le dessus et le pourtour du gâteau.

Décors (facultatif) :

J’ai réalisé un décor en pâte à sucre déjà prête. Comme c’était la première fois que j’en utilisais, je ne me sentais pas d’humeur à risquer cette étape. Cependant, pour cette recette, le décor pâte à sucre est facultatif. Je n’ai pas voulu recouvrir en plus le gâteau d’une couche de PàS, il y avait déjà là bien assez de sucre présent !


Un gâteau qui fait effet lorsqu'on le découpe! Surprise garantie!



Petite astuce :
Lorsque j’ai monté mon gâteau, sous la première couche de génoise, j’ai glissé des bandes de papier sulfurisé que j’ai retirées après avoir terminé tout le montage du gâteau. Cela m’a permis de garder mon plat de présentation parfaitement propre et je n’ai pas eu à tenter un périlleux déplacement de gâteau sur un autre support.